• Liste d'envoi
    Annuler

Déneigement

Partager sur

Vous trouverez toutes les informations pertinentes en consultants les liens suivants. Une foire aux questions répond aux questions les plus demandées reliées au déneigement de la Ville de Baie-Saint-Paul.

1. Les caractéristiques du déneigement de la Ville
2. Les priorités de la Ville de Baie-Saint-Paul
3. Durée et temps requis pour le déneigement
4. Caractéristiques géographiques
5. Sécurité et communication

Contacts liés au déneigement :

Information sur le déneigement : (418) 435-2636

Information sur le déneigement des rues Mgr-de-Laval (138), Leclerc, Ambroise-Fafard et de la Lumière(362), contactez le Ministère des Transports: (418) 665-6426.

Formuler une requête ou une plainte sur le déneigement à la Ville de Baie-Saint-Paul, consultez la section « requêtes et plaintes » et y remplir le formulaire de plaintes en ligne.

1. Les caractéristiques du déneigement de la Ville

Deux routes provinciales (138 et 362) traversent le territoire de la ville. Ces routes (environ 30 kilomètres) et leur entretien relèvent de Transports Québec.

Toutes les demandes associées au déneigement concernant les rues Mgr-de-Laval (138), Leclerc, Ambroise-Fafard et de la Lumière(362) doivent être acheminées directement au Ministère des Transports en composant le 418-665-6426.

Le contrat de déneigement pour ces routes relevant de Transports Québec est attribué à l’entrepreneur qui a été mandaté par la Ville à la suite de l'émission d'un devis d'appel d'offres.

2. Les priorités de la Ville de Baie-Saint-Paul

La grande priorité qui guide les opérations de déneigement de la Ville de Baie-Saint-Paul est la sécurité des véhicules d’urgence et le transport scolaire. La Ville assure en tout temps le passage des axes routiers desservis par les véhicules d’urgence (ambulances, sécurité incendie, travaux publics).

Ces axes routiers locaux priorisés sont :

  • Pour le secteur urbain : le boulevard Raymond-Mailloux, la rue Forget, Ambroise-Fafard, la rue Saint-Jean-Baptiste et les accès aux routes 362 et 138.
  • Pour le secteur rural : les routes collectrices, soit le chemin Saint-Laurent, la côte de Pérou, les Chemins de la Martine et de l’Équerre
  • Les rues/routes des accès aux quartiers résidentiels et des agglomérations rurales
  • Toutes les autres rues et routes.
  • Les rues privées sont actuellement à l’étude.

Pour guider ses choix et prioriser ses actions en matière de déneigement, la Ville se base aussi sur les lois et règlements suivants:

  • Le règlement sur la qualité de vie R363-2008
  • La loi sur la qualité de l’environnement régie par le Ministère du développement durable, de l'environnement de la faune et des parcs (MDDEFP)
  • Le code de la sécurité routière

Par ailleurs, certaines difficultés sur le terrain telles bruit, circulation, largeur des rues et trottoirs, cul-de-sac doivent être considérées.

Il est difficile de satisfaire tous les citoyens, entre autres pour le partage équitable de la neige. L'équipement utilisé pousse la neige d’un seul côté et, en raison de la configuration des rues, il n'est pas toujours possible de pousser la neige en alternance d'un côté puis de l'autre. Pour cette raison, certains terrains privés peuvent recevoir plus de neige que d’autres, et ce, malgré tous les efforts faits par les travailleurs affectés au déneigement.

3. Durée et temps requis pour le déneigement

Il faut de 4 à 6 heures (parfois 8 heures) pour le déblaiement complet du secteur urbain (24 kilomètres). Ceci n’inclut pas le temps de ramassage qui est complété après la tempête. Le devis de déneigement accorde un délai de 36 à 72 heures à l’entrepreneur après la fin de la tempête.

Dans le secteur rural qui a plus de 120 kilomètres, le passage des déneigeuses s'effectue approximativement toutes les trois ou quatre heures. Si la quantité de neige est très importante, cela peut prendre plus de 5 heures pour le déblaiement complet.

4. Caractéristiques géographiques

Les principales caractéristiques géographiques du territoire sont la présence de fortes pentes, les longues distances, les différences d’élévation et de température ainsi que le microclimat du fleuve. Tous ces phénomènes augmentent la problématique de gestion du déneigement (ex. Pluie à Baie-Saint-Paul, neige à Saint-Placide). Ces particularités imposent une patrouille constante (7 jours, 24 h/24).

5. Sécurité et communication

Plusieurs facteurs doivent être considérés: vitesse, frein moteur, transport scolaire, industrie forestière, activités de ramassage de déchets et de récupération (bacs et boîtes aux lettres).

En temps de verglas, la sécurité des véhicules, des opérateurs, des usagers de la route impose des mesures préventives telles : ajout des chaines (2 heures par camion), utilisation des freins moteurs « Jacob ». Les pentes varient de 6 à 18 %, ce qui oblige parfois l'utilisation de plus d'abrasifs.

Les véhicules du service des travaux publics sont équipés de GPS afin d’améliorer le suivi des opérations. Il y a aussi des secteurs non couverts par les réseaux cellulaires ainsi que les systèmes de radio communication, ce qui rend ces secteurs non sécuritaires pour les opérateurs en cas de bris ou d'accident.

  • FAQ - Foire aux questions

  • Réclamations pour bris

  • Consignes hivernales

Abonnez-vous à notre liste d'envoi