Agrile du frêne

Partager sur

Argrilus planipennis (L’agrile du frêne), vous connaissez?

L’agrile du frêne ou argrilus planipennis, présent dans plusieurs villes du nord-est des États-Unis, de l’Ontario et du Québec (Gatineau et Carignan), a été détecté à Montréal en juillet 2011 ainsi qu'à Longueuil et à Laval en 2012. La Ville de Québec n'a pas détecté de spécimen d’agrile du frêne dans les pièges qu'elle avait installés en 2012 et 2013 ce qui est une bonne nouvelle et confirme nos observations à Baie-Saint-Paul puisque nous n'avons pas encore vu de spécimen. Nous demeurons vigilants et nous devons nous préparer à l’éventualité d’une infestation sur notre territoire.

Signes et symptômes d’une infestation par l’agrile du frêne

Les femelles déposent leurs œufs dans les fissures de l’écorce des frênes et ce sont les larves qui s’y développent qui provoquent la mort des arbres.

Il est à noter qu’en Amérique du Nord, l’agrile s’attaque à toutes les espèces et variétés de frênes, malades comme sains. Aucune autre espèce d’arbres n’est touchée.

Les agriles laissent des traces et les frênes infectés présentent des symptômes de dépérissement. Ouvrez vos yeux et aidez la Ville à détecter la présence de l’agrile du frêne.

Quels sont les principaux signes et symptômes d’une infestation par l’agrile du frêne?

Les larves laissent des rainures en forme de « S » sous l’écorce. Par la suite, elles se transforment en petits coléoptères. Ces derniers sortent de l’arbre en laissant des trous en forme de « D » inversé de 3,5 à 4 mm.

Une cime anormalement dégarnie et la prolifération de gourmands (la croissance de nouvelles pousses sur le tronc ou les branches) sont les symptômes d’un dépérissement.

Une activité particulièrement élevée des pics sur l’arbre peut indiquer la présence de l’agrile. À partir du début du mois de juin, on pourrait apercevoir des feuilles grignotées par le coléoptère adulte.

Pour plus de renseignements sur les signes et symptômes, consultez la section Détection de la présence de l'agrile du frêne, signes et symptômes du site Internet de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

 

Abonnez-vous
à notre liste d'envoi