• Liste d'envoi
    Annuler
22 mars 2019

Drapeaux en berne en l’honneur de Monsieur Jean-Claude Turcotte

 

Baie-Saint-Paul, le 22 mars 2019 — À la suite du décès de Monsieur Jean-Claude Turcotte survenu hier, le maire de Baie-Saint-Paul, Monsieur Jean Fortin tient à offrir, au nom des membres du conseil municipal et de la population, ses sincères condoléances à sa conjointe, ses parents et amis. Les drapeaux des mâts de l’Hôtel de Ville seront mis en berne jusqu’au 25 mars en hommage à ce citoyen engagé dans sa communauté qui a été, entre 1979 et 2005, maire de Rivière du Gouffre (1979-1991), préfet de la MRC de Charlevoix (1982-1991) et conseiller de la Ville de Baie-Saint-Paul (1996-2005).

« Je tiens à souligner la contribution exceptionnelle de M. Turcotte dans le développement de Baie-Saint-Paul et de l’ensemble de la région de Charlevoix à  titre d’élu municipal et citoyen. Il s’est notamment impliqué dans le dossier de la fusion municipale de Baie-Saint-Paul. Il a été membre de plusieurs comités de la Ville de Baie-Saint-Paul dont le Comité consultatif d’urbanisme, le comité culturel et le comité Municipalité amie des aînés et président du Centre d’archives régional de Charlevoix. En plus de son implication politique et citoyenne, il s’est illustré comme auteur avec ses romans de la collection « Au fil des saisons chez Germaine » mettant en lumière les mœurs et coutumes des familles charlevoisiennes des années 30 et 40. C’est un personnage qui s’est impliqué sans compter tout au long de sa vie » a précisé Monsieur Jean Fortin.


Jean-Claude Turcotte est né à Clermont  le 8 mars 1937. Il s’est établi à Baie-Saint-Paul en 1965. Très jeune, il s’est intéressé à la vie au quotidien, aux  métiers traditionnels charlevoisiens, les a racontés dans ses livres pour en perpétuer la mémoire. Il a appris et pratiqué la soudure, la menuiserie, la peinture. Il fut contremaître dans plusieurs chantiers qui l’ont amené à séjourner dans plusieurs régions du Québec. En 1965, il a participé à la fondation et dirigé pendant 20 ans les ateliers de réadaptation devenus par la suite Le Centre de travail de Charlevoix, aujourd’hui BFCO.

 

Abonnez-vous à notre liste d'envoi