Jour de la Terre Baie-Saint-Paul s’engage à atténuer les impacts des changements climatiques « pour un avenir plus lumineux »

22 avril 2020

Partager sur

Baie-Saint-Paul, le 22 avril 2020 - Baie-Saint-Paul, dans le cadre du projet pilote Villes-Vitrines du Canada, pourra progresser dans ses objectifs de lutte aux changements climatiques. Le maire, Monsieur Jean Fortin, veut réaffirmer l’engagement de sa municipalité et ce, encore plus fortement en ces temps de pandémie, dans le cadre du jour de la Terre :

« En ce 22 avril, je veux rappeler la participation de Baie-Saint-Paul au projet Villes-Vitrines du Canada, une importante initiative climatique internationale. Dans ce cadre, nous nous engageons à dresser le portrait des impacts qu’auront les changements climatiques sur notre territoire d’ici 2050, puis à mettre en place un plan d’adaptation visant à diminuer ces impacts tant sur nos infrastructures municipales que sur l’ensemble de notre territoire. »

Consultez la vidéo en cliquant ici. 

Villes-Vitrines du Canada

Le maire de Baie-Saint-Paul, au nom du Conseil de Ville, a signé la charte de la convention mondiale des maires dans laquelle la Ville s’engage à :

« Prendre des mesures concrètes ayant un impact à long terme pour relever les défis interdépendants de l’atténuation et de l’adaptation aux changements climatiques, ainsi que de l’accès à des formes d’énergie durable. Afin de concrétiser cette vision, nous nous engageons à mettre en œuvre des politiques et à prendre des mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, nous préparer aux impacts du changement climatique, accroître l’accès aux énergies durables et évaluer les progrès accomplis dans la réalisation de ces objectifs. »

Déjà, Baie-Saint-Paul adoptait son deuxième plan de réduction de GES en 2019 et s’est engagée dans la construction d’une chaufferie à la biomasse, une forme d’énergie renouvelable, pour Maison Mère.

Vingt-cinq municipalités canadiennes, dont six villes du Québec, participent à ce projet pilote Villes-vitrines. Le choix de Baie-Saint-Paul pour ce projet pilote vient couronner les actions réalisées en développement durable depuis près de 15 ans avec l’adoption de son Agenda 21. Au cours de la prochaine année, Baie-Saint-Paul bénéficiera d’un accompagnement et d’outils permettant d’avancer dans sa planification d’adaptation aux changements climatiques qui se fera en partenariat avec des spécialistes en environnement, des partenaires et aussi avec l’ensemble des citoyens.

Abonnez-vous
à notre liste d'envoi