Baie-Saint-Paul dans les étoiles

Partager sur

Politique de protection du ciel étoilé

Le ciel étoilé est un trésor qui tend à disparaître à cause de la pollution lumineuse.  Il s’agit d’un patrimoine que la Ville de Baie-Saint-Paul souhaite préserver selon les principes de son Agenda 21.

Depuis 2017, sous l’impulsion de citoyens passionnés d’astronomie, messieurs Hugues Lacombe et Jean-Yves Germain, la Ville a formé un comité consultatif composé d’élus, d’employés municipaux et de citoyens bénévoles, qui ont travaillé à l’élaboration d’une politique de protection du ciel étoilé. Cette politique vise trois objectifs :

  1. Assurer la sécurité des citoyens (piétons, cyclistes et automobilistes) par la mise en place d’un système d’éclairage qui maximise l’éclairage utile là où il est nécessaire et qui minimise la pollution lumineuse.
  2. Préserver le ciel étoilé pour le bienfait des citoyens en faisant usage de lumières et de luminaires appropriés, en encourageant des pratiques d’éclairage qui évitent le sur-éclairage, les lumières intrusives et l’éblouissement.
  3. Générer des économies d’énergie et d’argent par l’usage d’équipement d’éclairage moins énergivore.

Pour consulter la politique de protection du ciel étoilé cliquez ici. 

Un sondage a été réalisé auprès de la population en 2018. Les résultats ont permis d’élaborer un plan d’action préliminaire de protection du ciel étoilé.

Le plan d’action a été présenté publiquement le 18 septembre, lors de la soirée Baie-Saint-Paul dans les étoiles. Pour consulter la présentation du plan d'action cliquez ici. De plus, la présentation de Monsier Rémi Boucher, conférencier, peut être consultée en cliquant ici

Vous pouvez consulter le projet de plan d'action en cliquant ici. 

 

Vous avez jusqu’au 15 octobre pour déposer vos suggestions sur le plan d’action:

La composition du comité de la politique  de protection du ciel étoilé :

Élus :

  • Jean Fortin, maire
  • Thérèse Lamy, conseillère

Citoyens :

  • Jean-Yves Germain, citoyen
  • Érica Poulin, citoyenne
  • Justine Simard, Tourisme Charlevoix
  • Antoine Suzor, secrétaire général de la Réserve de la biosphère de Charlevoix

Employés municipaux :

  • Martin Bouchard, directeur général
  • Jean Daniel, directeur, service du génie 
  • Diane Lemire, directrice, service d'urbanisme et du patrimoine
  • Luce-Ann Tremblay, directrice, communication et développement durable

Vous connaissez le club d’astronomie de Charlevoix? Cliquez ici pour plus d’information                                                         

La pollution lumineuse, c’est quoi?

La pollution lumineuse, c’est l’ensemble des nuisances causées par la lumière artificielle nocturne. Elle est causée par des dispositifs d’éclairage mal conçus ou mal utilisés.

Les impacts…

sur le ciel étoilé, elle rend l’observation des étoiles de plus en plus difficile.

Économiques : 8% de l’énergie mondiale est utilisée pour l’éclairage extérieur et 80% de cette énergie est utilisée pour l’éclairage commercial et publique.

Il existe + ou - 750 Millions de luminaires à travers le monde; entre 60 et 70% de l’énergie  utilisée pour l’éclairage extérieur est gaspillée.

Écosystèmes : la vie a besoin de nuit; l’être humain et tout le reste de la biosphère sont affectés par la pollution lumineuse.

Source : Rémi Boucher,  Parc national du Mont-Mégantic
Biologiste | Réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic

Crédit photo: Bertrand Lemeunier

 

Abonnez-vous
à notre liste d'envoi