Distinctions

Partager sur

La notoriété de Baie-Saint-Paul repose sur les forces créatrices et visionnaires de ses habitants. Véritable précurseure en matière de développement durable et de participation citoyenne, la Ville de Baie-Saint-Paul s’est dotée de nombreux outils novateurs de planification et de mise en oeuvre.

Le territoire de Baie-Saint-Paul

Le territoire de Baie-Saint-Paul est une des deux zones habitées de la Réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix, un statut accordé par l’UNESCO en 1988. Les développements actuels et futurs de la ville et ses interventions sur son territoire sont planifiés dans une perspective de développement durable. Elles s’inscrivent en cohérence avec ce statut exceptionnel et assurent un milieu de vie de qualité aux citoyens.


L’Agenda 21

L’Agenda 21 est un programme d’actions pour le 21e siècle reconnu par l'ONU en 1992 qui répond aux inquiétudes prioritaires locales quant au développement durable. Cette démarche a valu à la Ville de Baie-Saint-Paul le Prix d’excellence du Réseau québécois des villes et villages en santé (2007) ainsi qu’un Fidéides de l’Environnement pour la région de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches (2006). Cet exercice a été actualisé en 2011, puis en 2017 donnant lieu à deux plans d’action stratégique de développement durable 2011-2016 et 2017-2022.

En 2014, dans le cadre du Prix International "CGLU - Ville de Mexico - Culture 21", le jury a souligné la grande qualité de l'Agenda 21 de la Ville de Baie-Saint-Paul qui intègre son plan de développement culturel. L'Agenda 21 de Baie-Saint-Paul figure désormais parmi les « bonnes pratiques » de l'Agenda 21 de la culture.


Capitale culturelle du Canada

Soulignant les réalisations de sa communauté qui démontrent un engagement soutenu à l’égard des arts et de la culture, Baie-Saint-Paul a été nommée Capitale culturelle du Canada en 2007. Cette nomination revêt un caractère particulier, car en plus de confirmer sa contribution exceptionnelle dans le domaine des arts et de la culture, elle reconnaît l’important rôle qu’elle joue dans la protection et la transmission de son patrimoine culturel.

 

 

 


Municipalité amie des ainés

La Ville s’est dotée d'une planification qui vise à améliorer la qualité de vie des aînés en misant sur les espaces extérieurs et les immeubles, la santé et le bien-être, les communications, le respect et l’inclusion sociale et le logement. Elle a reçu l'accréditation Municipalité amie des ainés (MADA) en 2012.

 

 

 


Villages-Relais du Québec

Plaque tournante de la circulation routière et touristique du Québec, Baie-Saint-Paul fait partie du réseau routier des Villages-Relais du Québec. Cette appellation asssure aux visiteurs une structure d'accueil et d'hébergement tout en d’offrant une diversité et une qualité de services.

 

 


Fleurons du Québec

La Ville de Baie-Saint-Paul a mérité quatre Fleurons du Québec. Par cette distinction, ce sont les efforts de toute la collectivité pour l’embellissement de son milieu qui sont reconnus.

 

 

 

 


Ordre des urbanistes du Québec

Le maire Jean Fortin (depuis 1999) ainsi que la mairesse Jacinthe Simard (1986-1999) ont reçus en 2014 de l'Ordre des urbanistes du Québec un hommage pour leur contribution exceptionnelle à la construction du paysage contemporain de leur ville et de leur région au cours des 30 dernières années.

 



 

 


Attestation Carboresponsablemc

La Ville de Baie-Saint-Paul a reçu d'Enviro-accès inc. en 2013 une attestation que la Ville de Baie-Saint-Paul recontre toutes les exigences pour s'afficher Carboresponsable.

 

 

 

 

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

                                                  En 2016, Baie-Saint-Paul a adhéré au Programme Partenaire dans la Protection du Climat (PPC) de la Fédération Canadienne des Municipalités (FCM). En septembre 2019, la Ville de Baie-Saint-Paul réussissait l’étape quatre du programme PPC en raison de la réalisation de plusieurs actions inscrites à son plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre adopté en janvier 2019.

En adhérant au programme des PPC en 2016, Baie-Saint-Paul a joint plus de 350 gouvernements municipaux canadiens qui exercent leur leadership pour contribuer de façon importante à la réduction globale des émissions de GES au pays. Pour l’année 2018, les municipalités membres des PPC ont réalisé plus de 160 projets visant à réduire les émissions de GES. Ces projets représentent des réductions annuelles des émissions de GES de plus de 720 000 tonnes, ce qui équivaut à la quantité de carbone stocké dans plus de 340 000 hectares de forêts pendant un an.


 

Le projet «Je fais ma part!» de la Ville de Baie-Saint-Paul a été admis à la vitrine Bons coups munICIpaux dans la catégorie démocratie municipale. Vous trouverez en cliquant ici, la fiche qui a été publiée sur le site Web du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) lors de la Semaine de la municipalité, qui a lieu du 8 au 14 septembre 2019.

En tout, ce sont six capsules vidéo et 42 fiches traitant de projets soumis par 34 municipalités dans 11 régions administratives qui ont été ainsi diffusées sur diverses plateformes. 

Documents

Abonnez-vous
à notre liste d'envoi