De la forêt à la ville de François O'Neill

Du 15 septembre au 20 novembre '22
Au Carrefour culturel Paul-Médéric

Partager sur


À partir des bois des grands cervidés et des plumes de la faune ailée de nos forêts, l’art populaire peut produire des œuvres non seulement originales, mais aussi tout à fait utilitaires : luminaires de toutes sortes (candélabres, lampes, etc.) à partir de bois de cervidés, masques et papillons décoratifs à partir de plumes d’oiseaux. L’artiste s’inspire de cette riche nature depuis 40 ans, dont 28 ans passés à l’Île d’Anticosti.

Abonnez-vous
à notre liste d'envoi