• Liste d'envoi
    Annuler

Histoire

Partager sur

Baie-Saint-Paul figure parmi les premiers endroits du Québec à avoir été colonisés. C'est aux environs de 1650 que l'on estime l'arrivée des premiers occupants. On voit apparaître le nom de Baie de l'Ilet sur les cartes de Descellier dès 1550. En 1632, c'est Samuel de Champlain qui la nomme la Baie du Gouffre en raison d'un tourbillon qu'il observa à la confluence de la rivière et du fleuve. Puis, Pierre Boucher, en 1665, rédigeant son rapport au roi de France qui recensait les dommages causés par le grand tremblement de terre de 1663, est le premier à parler de la Baie "dites" de Saint-Paul.

Dès le XVIIe siècle, les Français s'y installent pour l'exploitation de la forêt et plus tard pour l'agriculture. En 1668, les premiers colons, Simard et Tremblay, s'y établissent. L'intendant Jean Talon y implante la goudronnie royale en raison de sa forêt luxuriante de pins rouges gigantesques. 

Les registres paroissiaux s’ouvrent en 1681, mais l’érection canonique date du 21 septembre 1715; la paroisse municipale est créée le 1er juillet 1845, puis passe  du statut de municipalité, à celui de village puis au statut de ville en 1961. Les trois municipalités du territoire ont fait l’objet d’un regroupement au cours de l’année 1996.

Baie-Saint-Paul recèle un paysage contrasté de mer et de montagnes, véritable barrière naturelle qui l'a gardée longtemps isolée du reste du Québec. Ainsi, la beauté de son patrimoine naturel et culturel a pu être conservé ce qui a attiré de nombreux peintres lui conférant sa réputation de " paradis des artistes ". 

Pour plus détails sur son histoire et sa population, nous vous invitons à consulter le Centre d'archives régional de Charlevoix 
 

Abonnez-vous à notre liste d'envoi